Rallycross Essay 2014 Super

Le circuit de rallycross des Ducs, à Essay, sera ce week-end, le théâtre de l’ouverture du Championnat et de la Coupe de France de Rallycross 2016 avec un plateau de 107 pilotes, dont 21 engagés en Supercar. Alors que le Rallycross d’Essay fêtera à cette occasion sa soixante-huitième édition, la première manche du Championnat de France s’annonce d’ores et déjà passionnante!

Entre nouveautés et plateau autant garni en qualité qu’en quantité, le Circuit des Ducs sera le premier moment fort de cette saison de Rallycross, discipline en vogue avec notamment l’éclosion du Championnat du Monde et l’arrivée d’un certain Sébastien Loeb.

Situé à 20 kilomètres d’Alençon, le Circuit des Ducs d’Essay est depuis de très nombreuses années une véritable place forte du Rallycross en France et en Europe. Long de 937 mètres avec 62% de terre et 38% d’asphalte et sa fameuse « compression », le tracé normand permet aux pilotes et aux voitures de lâcher leur pleine puissance pour le plus grand bonheur des spectateurs, qui sont présents en masse chaque année. Sans oublier son « tour joker », surplombé par le public, qui offre un suspense haletant jusqu’aux derniers instants de la course.

Pour cette manche inaugurale 2016, une centaine de pilotes sont attendus. Et pas des moindres :

Supercar

Dans la catégorie reine, le Supercar, plus de vingt concurrents sont attendus. C'est une première depuis plus de dix ans ! Au volant de leurs monstres de plus de 500cv, le spectacle sera sans aucun doute au rendez-vous. Parmi les favoris : le vice Champion de France en titre Fabien Chanoine (Renault Clio III RX), le troisième du Championnat 2015 Christophe Wilt (Citroën DS 3 RX), Andréa Dubourg (Citroën DS 3 RX) de retour du Championnat d’Europe tentera lui aussi de s’imposer dans cette catégorie toute nouvelle pour lui, Fabien et Jonathan Pailler (Peugeot 208 RX) seront assistés pour l’occasion par Florent Tafani sur la 3ème voiture du Team Pailler!
Du côté des outsiders, ils sont tout aussi nombreux : Firmin Cadeddu (Citroën C4 RX), pour sa première saison en Supercar, Philippe Maloigne (Peugeot 208 RX), au volant d’une voiture d’un top team mondial, Albatec Racing, Christophe Jouet (Citroën DS 3 RX), Alexandre Theuil (Citroën DS 3 RX), Guy Moreton (VW Scirocco) qui effectuera lui aussi ses débuts dans la catégorie reine, David Olivier (Dacia Logan RX) au volant de la seule Supercar à moteur atmosphérique, Florent Béduneau (Peugeot 208 RX) ou encore Adeline Sangnier (Peugeot 207 RX) multiple Championne de France, Pascal Le Nouvel qui revient après quelques années d’absence (Ford Fiesta RX).
Stéphane Audran avec sa nouvelle monture (Peugeot 208 RX). Laurent Bouliou (Peugeot 207 RX) et Martial Barbette (Renault Mégane RX) qui reviennent tous les deux pour une saison complète.
On n’oublie pas non plus les 2 pilotes Emmanuel Anne et Jean-Claude Lemoine (Citroën Xsara RX).
Et qu’en sera-t-il de Laurent Chartrain, multiple Champion de France en Super 1600, qui étrennera pour la première fois une Citroën DS 3 RX en Supercar ? Si la surprise venait du pilote ornais ? Premiers éléments de réponses dès les premières manches qualificatives Samedi après-midi.

Super 1600

En Super 1600, catégorie réservée aux véhicules de 1600 cm3 et de 2000 cm3 (uniquement les R3 à moteur atmosphérique) dotés de la seule transmission aux roues avant, le suspense devrait également être au rendez-vous. Si Maximilien Eveno (Citroën C2 S1600) et Enzo Libner (Twingo S1600) ont la faveur des pronostics, ils sont nombreux à pouvoir venir tenter de les contrer : Jimmy Terpereau (Citroën C2 S1600), Yvonnick Jagu au volant de sa magnifique Audi A1 S1, Emmanuel Martin avec sa nouvelle monture (Peugeot 208 S1600), le Champion de France Junior 2015 Tom Daunat sera au volant de la Twingo de l’AFOR (Twingo S1600), Anthony Meunier (Citroën C2 S1600), Samuel Peu (Citroën Saxo Kit Car) qui fera son retour en Rallycross, et Pascal Huteau (Clio R3) premier pilote à tenter le pari d’une R3 ! 

On attend aussi le nouveau venu dans cette catégorie, David Moulin (Dacia Sandero Super 1600) qui était en division 4 et qui a souhaité se mesurer aux pilotes de Super 1600 avec une nouvelle monture.
Certains pilotes ont aussi leurs cartes à jouer, on pense à Grégory fosse, Marc Pouderoux (Citroën C2 S 1600) Emmanuel Galivel (Peugeot 208 Super 1600) ou même Dominique Gerbaud (Volskwagen Polo Super 1600)


Coupe Twingo R1 Rallycross

Dans la Coupe Twingo R1 Rallycross, support du Championnat de France Junior, près de 20 pilotes sont attendus dont 4 femmes. Un plateau royal pour cette première manche dans la formule de promotion qui révèle chaque année un nouveau talent : Cyril Raymond en 2013, Enzo Libner en 2014 et Tom Daunat en 2015. Cette année encore, la lutte pour la victoire finale semble plus ouverte que jamais avec en têtes d’affiche Marceau Launay, Baptiste Menez, Julien Hardonnière, Tony Bardeau, Allan Mottais et le plus jeune de la bande Valentin Comte qui fera ses tous débuts en compétition.
Cette année les deux frères Restellini seront de retour, eux qui avaient animés les dernières années de la Coupe Logan Rallycross.
4 filles sont inscrites sur toute la saison, en l’absence de Coralie Moreau victorieuse de la Coupe des Dames l’an dernier, Sandra Vincent ou Sabrina Souchaud tenteront de s’imposer.
Les deux nouvelles féminines de cette année seront Gaëlle Moncarré qui vient du rallye et Mégane Hardonnière qui avait fait une course l’an dernier à Lavaré.


Division 3

En Division 3, catégorie réservée aux prototypes propulsés par des V6 Nissan 3.5 pour la plupart, la bagarre est toujours sublime, à tel point que le public raffole de ces joutes !
Triple tenant du titre, Christophe Saunois (Toyota Corolla) apprécie tout particulièrement le tracé normand et tentera une nouvelle fois de l’emporter. Face à lui, une meute de pilotes décidée à stopper la série du Champenois : Marc Morize (Peugeot 208 T3F), Mathieu Trévian (VW Scirocco), Henri Navail (Citroën DS 3), Clément Dupont (Citroën DS 3) ou encore le « petit nouveau » de la D3 et vainqueur en titre de la Coupe de France de D4, Steven Lefrançois (Clio III).
David Vincent revient lui aussi avec une nouvelle monture (Renault Clio 4). Même s’il ne fera pas toutes les épreuves, il reste un sérieux candidat à la victoire


Division 4

Pour finir, la Division 4 accueillera cette année encore un contingent important avec près de 25 pilotes attendus à Essay. Sachant que les écarts sont infimes entre les leaders, le suspense sera de nouveau au rendez-vous dans cette catégorie réservée aux voitures F2000.
Sébastien Le Ferrand (Peugeot 306 F2000), qui avait brillé lors de la première journée en 2015, voudra certainement prendre sa revanche alors que Florian Zavattin (Renault Clio III), troisième de la Coupe de France l’an passé, devra endosser le statut de favori après les départs des deux premiers (D3 pour Lefrançois et Supercar pour Anne). Second de la deuxième course sur le Circuit des Ducs en 2015, Kevin Jacquinet (Peugeot 207 F2000) aura lui aussi une envie de vaincre particulière à Essay.
Christophe Barbier (Citroën DS3) et Dominique Derrien (Renault Clio III) seront aussi aux avants postes.
Le jeune pilote Jean Mikaël Guérin (Peugeot 206) qui a fait ses armes en Coupe Logan et Twingo et qui a décidé de faire le pas vers la Division 4 et pas avec n’importe quelle voiture : il a acheté celle du vainqueur de la Division 4 (Lefrançois) de l’an passé.
Jessica Anne-Tarrière a changé sa voiture contre celle de son mari et a décidé de faire toute la saison avec la Clio II avec laquelle Emmanuel a eu tant de succès.

Dominique Lunel, organisateur de cette première manche de la saison de rallycross 


Championnat de France de rallycross

SportSport automobile
Autre(s) nom(s)Rallycross France
Organisateur(s)FFSA, AFOR
Type / Formatrallycross
PériodicitéAnnuelle
Site web officiel

www.rallycrossfrance.com

modifier

Le Championnat de France de rallycross est une compétition de rallycross créée en France par la Fédération française du sport automobile (FFSA) en 1977 et organisé par l'Association Française des Organisateurs de Rallycross (AFOR).

Format[modifier | modifier le code]

Le championnat se déroule sur 9 courses de deux jours sur des circuits fermés avec surfaces mixtes. Chaque courses comprend:

  • Manches qualificatives. Entre 3 et 5 voitures s'élancent de front sur 4 tours, le pilote le plus rapide sur le total des 4 tours prend la tête d'un classement. Des points intermédiaires sont attribués suivant l'ordre de ce classement. À la fin des 4 manches, les points sont additionnés et les 16 premiers pilotes se qualifient pour les phases finales.
  • Demi-Finales. Huit voitures courent dans chaque demi-finale sur 6 tours. Les quatre premiers arrivés sont qualifiés pour la finale.
  • Finale. La finale se déroule sur 7 tours, le vainqueur de la finale remporte l'épreuve.

Circuits[modifier | modifier le code]

Les principaux circuits de rallycross français sont :

  • Le circuit de Lohéac : né de la volonté de Michel Hommell, c'est le lieu de la première compétition de rallycross organisée en France le 5 septembre 1976. Le rallycross de Lohéac était l'une des épreuves phare du championnat de France de rallycross jusqu'en 2012, avant de devenir la manche française du championnat du monde de rallycross depuis 2014. L'épreuve attire plus de 70 000 spectateurs, ce qui en fait est la troisième épreuve automobile en France, en termes de fréquentation, derrière les 24 Heures du Mans et le défunt Grand Prix de France de Formule 1.
  • Le circuit de Mayenne : situé à Châtillon-sur-Colmont, né de la volonté du pilote Gustave Tarrière et de Maurice Forget, il porte le nom de ce chef d'entreprise.
  • Le circuit de l'Ouest Parisien : situé à Dreux.
  • Le circuit de Faleyras : situé en Gironde, est utilisé pour le championnat de France et héberge des épreuves du championnat d'Europe en 1995, 1999 et 2002.
  • Châteauroux-Saint-Maur dans l'(Indre),
  • Le circuit Sarthe-Lavaré (72) : long de 1 070 mètres, il accueille chaque année une étape du championnat de France de rallycross mais également des épreuves de Fol'Car.
  • Pont de Ruan (37)
  • Le circuit de Lessay (50)
  • Le circuit de Kerlabo-Cohiniac : situé en Bretagne dans les Côtes d'Armor, est long de 953 mètres, et large de 14 à 15 mètres.
  • Le circuit d'Essay-Normandie : appelé « circuits des Ducs » est l'un des plus anciens circuits de rallycross de France. Il accueille une demi-douzaine de courses par an : championnats de France et d'Europe de rallycross, compétitions de supermotard et de Fol'Car.

Catégories[modifier | modifier le code]

Le championnat est composé de cinq catégories:

  • Supercar: voiture de série largement modifiée dans un esprit WRC/R5, avec quatre roues motrices, propulsée par un moteur de 2 L turbocompressé développant entre 500 cv et 600 cv et plus de 700 Nm de couple
  • Super 1600: voiture de série modifiée (de type JWRC/Super 1600), moteur atmosphérique de 1,6 L, deux roues motrices avant
  • Division 3 : réglementation T3F, châssis tubulaire, 2 ou 4 roues motrices,
  • Division 4 : F2000 2l, 2 roues motrices ;
  • Twingo R1, 125 ch.

Palmarès[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

0 Replies to “Rallycross Essay 2014 Super”

Lascia un Commento

L'indirizzo email non verrà pubblicato. I campi obbligatori sono contrassegnati *